EFGB BLOG

Vers une société apprenante

by | Dec 7, 2018 | Uncategorized

Le chercheur Philippe Carré définit l’apprenance comme « un ensemble stable de dispositions affectives, cognitives et conatives, favorables à l’acte d’apprendre, dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite ». On peut apprendre partout en tout lieu si nous sommes mis en capacité d’apprendre.

Contrairement à la société de la connaissance qui exclut en quelque sorte les Hommes, la société apprenante est inclusive des êtres humains apprenants. Il faut arriver à rendre vivante l’idée que nous sommes “tous” apprenants individuellement et collectivement, tout au long de notre vie.

La société apprenante est une société de la reconnaissance de chacun et des compétences et connaissances qu’il-elle maîtrise. C’est aussi une société de partage des communs de la connaissance. Ni publics, ni privés, mais pourtant favorisant la richesse collective, les communs de la connaissance nous montrent qu’on peut concevoir et organiser le savoir, l’échange, la transmission et l’enrichissement mutuel en dehors des formes rigides de la propriété. Le principe de l’existence des communs de la connaissance a été soutenu en 2006 par Elinor Ostrom et Charlotte Hess dans “Understanding Knowledge as a Commons”. Sur cette base, François Taddéi nous propose un transfert sur le système scolaire, de l’établissement à la classe.